PrĂ©sentation  GĂ©ographique de la Wilaya de Tipaza:

La Wilaya de Tipaza se situe au Nord du tell central, elle est limitée géographiquement par:

- La Mer méditerranée au nord.

- La Wilaya de Chlef Ă  l'ouest.

- La Wilaya de Ain-Defla au sud ouest.

-La Wilaya de Blida au sud.

-La Wilaya d'Alger Ă  l'est.

Le territoire de la wilaya de Tipaza couvre une superficie de 1707 Km² qui se répartit en:

- Montagnes :                         336 Km²  ( 19,60 %).

- Collines et piĂ©monts :            577 Km²  ( 33,80 %).

- Plaines :                               611 Km²  (  35,70 %).

- Autres :                                183 Km²  ( 10,80 %).

Historique de la wilaya :

Le peuplement de la rĂ©gion de Tipaza, au mĂŞme titre que l'ensemble du pays a connu plusieurs civilisations. D'importants tĂ©moignages subsistent et constituent aujourd'hui patrimoine historique et culturel indĂ©niable notamment  Ă  "Cherchell et Tipaza".

Les fouilles effectuées à Tipaza avaient mise au jour des tombes qu'on pouvait dater du mobilier funéraire, en comparaison avec des objets analogues provenant de Carthahe d'une époque assez ancienne.

Après la chute de Carthage au II ème siècle avant J.C, la ville de Tipaza fĂ»t intĂ©grĂ©e dans le noyau des royaumes MaurĂ©taniens  dont IOL (Cherchell) fĂ»t dĂ©signĂ©e comme l'une des capitales du roi maure "Bocchus".

A ce dernier succède "Juba II" qui fit d'IOL, devenu depuis Caesarea, (nom donnĂ© par Juba II en l'honneur d'August), l'une des plus grandioses Ă®les de la MĂ©diterranĂ©e comme l'attestent les nombreuses ruines archĂ©ologiques bien conservĂ©es jusqu'Ă  nos jours.

En 39 après J.C le royaume maure fut annexĂ© Ă  l'empire après exĂ©cution du Roi PtolĂ©mĂ©e fils de Juba II.Caesarea devient alors capital d'une province seulement. Les constructions Ă  cette Ă©poque s'Ă©taient limitĂ©es Ă  l’agrandissement de l’amphithéâtre, au remplacement de l'orchestra par une arène et surtout les constructions des grands thermes (Est et Ouest).

Quant Ă  Tipaza, elle devient entre 145 et 150 après J.C "Colonia Aelia Tipasensis" et reçoit toutes les prĂ©rogatives de la citoyennetĂ© romaine, c'est dans ces mĂŞmes annĂ©es que la grande enceinte de Tipaza est construite (2000 ML).

Le V Ă¨me siècle,verra la dĂ©sagrĂ©gation de l'empire romaine sous le joug des vandales et la moitiĂ© des habitants s'enfuit en Espagne.

A la fin du VI ème siècle et au dĂ©but du VII ème, Ă  la chute des vandales, succĂ©da l'empire Byzantin et Bizance fit de Caesarea le chef lieu d'une province et le siège d'une commandement militaire.

La chute de la domination Byzantine et l'arrivĂ©e des Arabes restent  ignorĂ©s et les seuls indices tĂ©moignant de la domination Arabe sont les deux chapiteaux datables des X Ă©me et XI Ă©me siècle qui rappellent ceux du palais Ziride et le petit Mihrab dĂ©gagĂ© au dĂ©but du siecle qui attestent du passage des Fatimides dans la rĂ©gion.

Avec l'arrive des Andalous, la rĂ©gion redevient le cente d'une importante activitĂ© humaine, mais elle tomba aussitĂ´t sous le contrĂ´le Turc dont la prĂ©sence est marquĂ©e notamment par la petite Casbah de Cherchell (Ain KĂ©siba) et le centre historique de KolĂ©a qui reprĂ©sentent les noyaux actuels de ces villes, le contrĂ´le ne s'exerçait que sur un rayon restreint; le reste de la rĂ©gion Ă©tait sous le règne des Beni Menaceur (tribu berbère).

Au XVIII Ă©me siècle, la rĂ©gion fut occupĂ©e par deux grandes familles: les Brakna dont le siège se trouvait au pied du dhebel Bou Maad et lkes Ghobrini qui Ă©tendirent leur influence sur Beni Haoua, Zatima et Neni Milleuk et surtout sur la ville de Cherchell oĂą on trouve le derniere vestige(Marabout).

Après la chute de l'empire Turc, la rĂ©gion Ouest de la wilaya resta attachĂ©e Ă  l'Etat de l'Emir Abdelkader jusqu'en 1843, date du dernier combat menĂ© contre la tribu des Beni Menaceur.

Principales vocations de la wilaya:

La wilaya de Tipaza se distingue par la richesse de ses terres agricoles et sa position cĂ´tière qui font l'agriculture, la pĂŞche et le tourisme.

Agriculture:

Les superficies relatives des plaines (35,8%) ainsi que les collines et des piĂ©monts (33,8%) donnent Ă  ce secteur une place particulièrement importante dans la vie Ă©conomique de la wilaya. 

PĂŞche et Aquaculture:

A-PĂŞche:

Une des principales vocations de la wilaya de Tipaza dont le littoral s'Ă©tale sur 146,26 Km et comprend essentiellement 05 petits ports de pĂŞche "Khemisti, Bou Haroun, Tipaza, Cherchell et Gouraya.

C'est ports qui ont une vocation halieutique, revĂŞtent une importance rĂ©gionale et mĂŞme nationale. plusieurs d'entre eux ont bĂ©nĂ©ficiĂ© du statut de pĂ´les Ă©conomiques dans le cadre de la stratĂ©gie nationale du dĂ©veloppement Ă©conomiques de la pĂŞche et des ressources halieutiques.

Les travaux d'amĂ©nagement engagĂ©s montrent l’intĂ©rĂŞt portĂ© au dĂ©veloppement de la pĂŞche dans cette wilaya.

La wilaya dispose de 20 Chalutiers, 118 Sardiniers, 168 petits mĂ©tiers, et 94 pĂŞches rĂ©crĂ©atives rĂ©parties entre les diffĂ©rents ports et plages.

B-Aquaculture:

L’activitĂ© aquacole permet de produire de la matière vivant Ă  partir de l'Ă©lĂ©ment aquatique, pour la consommation humaine. Elle consiste Ă  manipuler les milieux aquatiques, naturels ou artificiels, pour rĂ©aliser la production d'espèces utiles Ă  l'homme.

Elle permet Ă©galement:

La production de poissons et d’appâts vivants pour la pĂŞche professionnelle et sportive. 

La production de juvéniles pour la reconstitution des stocks naturels.

Et l'introduction de nouvelles espèces.

Culture et Tourisme:

La wilaya de Tipaza, par sa position géographique et son histoire liée à celle de toute l'Afrique du Nord, recèle d'innombrables sites et vestiges historiques donnant ainsi une place de premier ordre au secteur dans le cadre de la culture et du tourisme national.

Artisanat:

La valeur des produits sont de renommée nationale et internationale, il y a lieu de citer: la fabrication de la poterie traditionnelle, céramique d'art, vannerie, tapis, broderie, sculpture sur bois, traitement de cuivre etc....

Industrie:

Une industrie pour la valorisation des potentialités locales:

SituĂ© dans son contexte rĂ©gional, le territoire de tipaza apparait comme une wilaya sous industrialisĂ©e.

L'industrie a une place beaucoup moins importante si nous la comparons à ces activités dominantes.

Tipaza se distingue, en effet par taux d'occupation dans l'industrie assez faible par rapport aux autre wilayas de la région (Blida, Médéa, Ain defla....).

Les vocations principales de la wilaya de Tipaza sont l'agriculture, le tourisme et la pĂŞche.

Elle dispose d'un tissu industriel reposant essentiellement sur la valorisation des produits de l'agriculture et de la pĂŞche.

En effet, les matĂ©riaux de construction, le bois et papier, l'agro alimentaire, les produits de la pĂŞche sont les industries qui peuvent participer Ă  l’amĂ©lioration des potentialitĂ©s d'exportation de la wilaya.




Commerce:

L'activitĂ© commerciale est le support de la production locale; c'est le moyen d'Ă©coulement de la marchandise locale, Ă  travers les marches de gros (Attatba, et Damous), et les marches hebdomadaires (Bourkika, Nador, Gouraya,et Sidi rached).

concernant les marchĂ©s de dĂ©tail couverts et de proximitĂ©, la wilaya dispose de 16 marchĂ©s communaux de dĂ©tail rĂ©partis sur 12 communes.

La vent du bétail est assurée par trois marchés à bestiaux situés au niveau des communes de Sidi Rached, Bourkika, et Sidi Ghilès.

Une seule poissonnerie existe actuellement au niveau de port de tipaza d'une superficie de 342,72 M2.ce qui est très insuffisant pour une wilaya dont la pĂŞche reprĂ©sente l'une des trois activitĂ©s principales.

Pour effectuer des abattages, la wilaya dispose de cinq (05) abattoirs situés dans les communes de Hadjout, Bourkika, Koléa, et Gouraya pour la partie Est et Cherchell pour la partie Ouest.

Les espaces de commerce informel au nombre de 19 existent au niveau de wilaya, ils sont répartis sur 13 communes.

L'emploi gĂ©nĂ©rĂ© par l'activitĂ© commerciale est 26 350; 60% des commerçants sont concentrĂ©s au niveau de 06 communes Ă  savoir: Tipaza, Cherchell, Hadjout, Bou Ismail, KolĂ©a et Fouka. 


Accès Adhérent


Actualité


Powered  by


Adresse : Cité 60 logements participatifs (Près ANEM), Tipaza 42000

TĂ©l/ Fax : +213.24.47.81.23 - E-mail :